Réouverture progressive des MDPH

Réouverture progressive des MDPH

Les MDPH vont rouvrir progressivement leurs portes

Durant la période de confinement, les MDPH, comme tous les services publics, ont suspendu leur accueil physique et assuré la continuité de réponse par téléphone.

Les MDPH rouvriront progressivement leurs portes et de manière adaptée aux contextes locaux à compter de la semaine du 11 mai 2020. Un accueil téléphonique renforcé reste proposé.

L'accueil physique

À compter de la semaine du 11 mai 2020, le secrétariat d'Etat au Handicap annonce qu'elles « reprendront de manière progressive et adaptée à la situation de leur territoire, et des configurations des locaux, un accueil physique dans des conditions matérielles assurant la protection de la santé » des usagers et des professionnels.

Des rendez-vous doivent pouvoir être proposés pour les situations d'urgence ou nécessitant un accompagnement renforcé. C'est à chaque MDPH d'organiser son « plan de réouverture au public » et « d'informer les personnes en situation de handicap sur ses conditions d'accueil (date de reprise, horaires, prise de rendez-vous etc…) par tous les canaux possibles ».

Accueil téléphonique renforcé

Le gouvernement assure que les dispositifs d'accueil téléphonique « renforcés » et les modalités de réponse et d'accompagnement à distance seront maintenus durant toute la période de réouverture progressive. Il promet « proximité » et de « maintenir le lien et l'accès aux droits (…) tout en limitant les déplacements ». Aussi, l'accueil physique devra s'appuyer chaque fois que possible sur les relais de proximité des MDPH, que ce soit via des antennes territoriales ou des coopérations avec des acteurs locaux (les centres communaux d'action sociale, par exemple).

Reprise des visites à domicile

Les visites à domicile pourront également reprendre progressivement, notamment pour assurer l'évaluation des besoins prioritaires en aides techniques et aménagement du logement. Elles se dérouleront selon les protocoles de sécurité sanitaire et avec l'accord préalable de la personne en situation de handicap.

L'Etat et les Départements de France, avec l'appui de la Caisse nationale de solidarité de l'autonomie (CNSA) s'engagent à accompagner les MDPH dans cette période. Enfin, l'Etat dit vouloir renforcer les simplifications administratives pour assurer la continuité des droits, notamment en vue de la préparation de la rentrée scolaire 2020/2021.


HANDICAP.FR